Didier Ottinger. Blanckart le dernier des dadaïstes

Ce texte a été publié dans le catalogue d’une exposition monographique au Fort Napoléon à la Seyne sur -Mer, en 2003 à l’initiative de Robert Bonaccorsi.
Loin d’être nul, le propos de Didier Ottinger est cependant clairement tiré à la ligne, la partie me concernant ayant plus ou moins été copiée collée dans un essai historique n’ayant guère de rapport avec mon travail. L’auteur, salarié du Centre Pompidou, n’ ayant même pas jugé nécessaire de visiter mon atelier avant de rédiger, nous dûmes même faire rectifier un certain nombre d’approximations et de rumeurs plus ou moins folkloriques avant la publication du texte.
Finalement c’est essentiellement le titre « Le dernier des dadaïstes » qui a été le plus souvent retenu... généralement contre moi.
Dadaïste moi ? oui. mais alors vraiment le dernier des derniers.... hé hé.


Blanckart_obsidien

Lire Plus…
Olivier blanckart, contemporary art, scotchtape sculpture,