MUSÉE DE L'HISTOIRE DE FRANCE : POUR UN CYNISME ECLAIRÉ

Ce tout petit texte iconoclaste et déjanté sur le château de Versailles a FAILLI être publié par Le Monde... avant d’y être censuré.
En recevant mon texte, Nathaniel Herzberg avait d’abord eu l’imprudence de m’appeler personnellement pour me prévenir qu’il paraîtrait dans l’édition du 2 octobre 2010, à l’occasion d’une double page que le journal entendait consacrer à l’exposition Murakami à Versailles …
Mais c’était sans compter sans le mollah qui régentait alors la madrassa du Service Culture du quotidien, et qui eut tôt fait de signifier à son collègue pas très au fait des micro-intrigues de l’art contemporain, qu’une fatwa était en vigueur contre moi.
Moyennant quoi, mon texte allait être rétrogradé. De l’édition imprimée, vers Le Monde.fr, pour n’être finalement....jamais publié du tout !!


Gérard Courtois a cru devoir se justifier de cet escamotage de mon texte par des impératifs économiques « Il se trouve que nous jonglons avec des paramètres aussi triviaux que la taille non extensible des pages du Monde et la nécessité (évidemment regrettable dans un monde idéal ou irénique) d'y accueillir des encarts publicitaires: en l'occurrence, dans la double page que nous consacrons aujourd'hui à l'expo Murakami à Versailles, un quart de page qui contribuera à assurer les fins de mois du journal ».
De les faîts le journal avait cédé toute la place à une philipique anti-art contemporain de l’historien d’anti extrême-gauche Marc Fumaroli.

Quoi qu’il en soit, c’est à ma connaissance le seul exemple de « censure fantôme » aussi voyant —mon texte se trouve annoncé dans l’édition imprimée du journal qui renvoie le lecteur au site du Monde.fr, et sur le site : RIEN. Encore bravo pour cette brillante tare de pousse-pousse.


Le censure fantôme

Lire la suite…

PROCÈS VERBAL France-Inter

Une émission sur France-Inter à laquelle j’ai participé le 18 juillet 2010, consacrée à l’affaire Présumés Innocents et aux questions de censure dans l’art contemporain. Lire la suite…
Olivier blanckart, contemporary art, scotchtape sculpture,